Il faut reconnaître un crime contre la terre et les générations futures!

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Sur indexjeudi 6 octobre 2016  : à ré-écouter

L’invité du 5/7 : Valérie Cabanes milite depuis 2013 pour une reconnaissance internationale de l’écocide, au sein du mouvement citoyen mondial End Ecocide on Earth.
isma, Nicaragua, 20 avril 2016. © Reuters / Oswaldo Rivas

Tisma, Nicaragua, 20 avril 2016. © Reuters / Oswaldo Rivas

L’écocide, c’est la destruction de la terre par l’homme. “Notre définition de l’écocide implique la reconnaissance de deux nouvelles valeurs : la personnalité juridique de la nature, et le droit des générations futures”, explique-t-elle.

“Nous prendrions alors en compte le danger qui existe pour l’humanité, du fait d’un dépassement des limites qui nous a fait basculer dans un état auquel nous n’étions pas préparés”.

Leave a Reply